Jul

13

2004

Suisse: récolte de fonds pour le Hamas

Le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens, une des branches du Hamas, collecte des fonds en Suisse pour les familles de terroristes palestiniens.

 

Le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens (CBSP) est à l’initiative d’une campagne de collecte de fonds intitulée « la Campagne 101 jours » et dont l’objectif annoncé est d’apporter un soutien aux familles palestiniennes. Il encourage la création « d'un groupe de personnes dynamiques, spécialistes dans le domaine caritatif et ayant à leurs actifs une expérience de la supervision et l'exécution de projets ».

 

De même, il insiste sur certaines recommandations faites aux institutions caritatives : « (...) Les institutions caritatives doivent mettre au point un projet commun pour venir en aide aux familles des martyrs, des blessés et des détenus en plus des pauvres et des orphelins. »

 

En Suisse, l’Association de Secours Palestinien (ASP), fondée en 1994, filiale du Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens basé en France participe directement à cette opération. L'ASP est installée à Bâle et à Genève. Cette organisation est inscrite au registre du commerce en Suisse. En 2002, l'association a recueilli dans ce pays, environ un million de francs suisses grâce notamment à quelques centaines de donateurs fixes. Face aux accusations de soutien aux groupes terroristes, le responsable de l’ASP souligne que son action, n’a qu'un « caractère humanitaire, consistant notamment à créer des centres médicaux ou à parrainer des orphelins. Les dons sont destinés à la population palestinienne en Cisjordanie, dans la bande de Gaza ou dans les camps de réfugiés au Liban et en Jordanie ».

 

L'ASP est «l'un des principaux collecteurs d'argent du Hamas en Suisse», affirme le Département américain du Trésor. Selon le gouvernement américain, elle récolte des fonds dans les mosquées et les centres islamiques de Suisse qui sont ensuite transférés à des groupes affiliés au mouvement terroriste palestinien. Les Etats-Unis ont décidé de bloquer ses avoirs. Le Centre Islamique de Genève, dirigé par M. Hani Ramadan, répertorie l’ASP dans la liste des Centres Islamiques en Suisse.

 

Dans un communiqué du 21 novembre 2003, l'Australie annonce « le gel des avoirs de six dirigeants du groupe militant palestinien Hamas ainsi que d'un certain nombre d'institutions caritatives », les accusant d'être impliqués dans le terrorisme.

 

Les institutions caritatives concernées sont :

  • le Fonds palestinien de secours et de développement (Interpal)
  • l'Association Sanabil pour le secours et le développement
  • l'Association palestinienne en Australie (PVOE)
  • le Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP)
  • l'Association de secours palestinienne (ASP)

Les autorités helvétiques ont, quant à elles, réagi avec prudence à ces accusations. Le procureur fédéral Claude Nicati, qui conduisait plusieurs enquêtes antiterroristes, a expliqué que le Hamas ne peut être comparé à Al-Qaïda : « Al-Qaïda est une organisation uniquement terroriste. Le Hamas a deux branches, une armée et une politique. Il est souvent difficile de distinguer l’une de l’autre. »

 

Enfin, une autre association HAI (Human Appeal International) domiciliée en Suisse à Onex est elle aussi accusée par le Département Américain de la Justice d’être un relais du Hamas.

 

Cette organisation aurait reçu, entre 1997 et 2000, plus de 650 000 $ de la « Fondation de la Terre sainte » considérée par les autorités américaines comme une façade financière du Hamas.

 

Nous vous rappelons que le Hamas figure sur la liste des organisations terroristes éditée par l’Union Européenne.

 


Johanne Gurfinkiel
Secrétaire général de la CICAD

 


 

Sources :

 

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.