Aug

08

2012

Le président Pérès à Athènes: 'Nous voulons un monde de touristes, pas un monde de terroristes'

Le président israélien Shimon Pérès, en visite en Grèce, a souligné lundi le besoin de paix et de sécurité au Proche Orient, au lendemain de l'attaque qui a coûté la vie à 16 gardes-frontière égyptiens à la frontière avec Israël, et désigné l'Iran comme "base du terrorisme aujourd'hui". "Nous voulons un monde de touristes, pas un monde de terroristes", a dit M. Pérès au démarrage d'une visite de trois jours en Grèce, devant le président Carolos Papoulias qui le recevait.

 


M. Pérès a condamné l'attaque de la veille et offert ses condoléances aux familles des victimes. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait lui aussi de son côté déploré la mort des gardes-frontière égyptiens, ajoutant dans un communiqué "qu'il est clair qu'Israël et l'Egypte ont un intérêt commun à avoir une frontière calme".

 


M. Pérès a également critiqué sévèrement le rôle de l'Iran dans le terrorisme actuel. "Je dirais que la base du terrorisme aujourd'hui est l'Iran. C'est la raison pour laquelle nous voyons dans la direction iranienne le cœur du terrorisme" a-t-il dit. "Le terrorisme met tout le monde en danger" a-t-il ajouté.

 


Le président grec a indiqué pour sa part que la Grèce "condamnait le terrorisme d'où qu'il vienne". Il a rappelé que la Grèce était favorable à une solution durable pour la création d'un Etat palestinien coexistant pacifiquement avec Israël. "Je veux souligner que pour la Grèce, la sécurité de l'Etat d'Israël est une partie substantielle et essentielle de la solution" a-t-il dit.

 


La Grèce, pays traditionnellement pro-arabe, a récemment réchauffé ses relations avec Israël. Il s'agit de la cinquième visite de haut niveau israélienne en Grèce depuis deux ans. En mars, les deux pays ont signé un accord pour installer un câble sous-marin destiné au transport de l'électricité, vu comme une première étape de transfert d'énergie entre Israël et le continent européen.

 


Source : EJPress.org, 7 août 2012.

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.