Aug

28

2013

La Syrie dénonce l’influence d’Israël sur les États-Unis

Le recours aux armes chimiques, le président syrien Bachar al-Assad déclare simplement qu’il est “contraire au bon sens”. “Il n’y a aucun pays au monde qui utilise des armes de destruction massive contre son propre peuple, a complété mardi le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem. Au cas où un tel pays existerait, je défie les inspecteurs de l’ONU de le dénoncer à l’opinion publique. Les États-Unis ne veulent pas de solution politique par le biais d’une réunion avec la Russie à Genève. La raison en est très simple, car Israël ne veut pas de solution politique. Israël veut que la violence et le terrorisme continuent, et les États-Unis aussi”.

 

Source: euronews.com, 27 août 2013

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.