Jul

24

2012

Israël craint un attentat iranien pendant les JO

Scotland Yard et les services de renseignement britannique auraient réévalué la menace contre la délégation israélienne après l'attentat suicide du 18 juillet contre un bus de touristes israéliens en Bulgarie, selon le journal britannique «Sunday Times». Le gouvernement israélien aurait envoyé des agents de son service de sécurité intérieure, le Shin Bet, pour protéger sa délégation olympique, selon la même source.

 


Dans le même temps, les services de renseignement israélien, le Mossad, aurait envoyé une équipe, du nom de code Bayonnette, en Europe à la recherche d'un groupe de terroristes présumés suspecté de travailler en liaison l'Iran et le Hezbollah, ajoute le Sunday Times.

 


L'unité spéciale d'intervention des Gardes de la Révolution iranienne a recruté plusieurs européens convertis à l'Islam, dont deux venant d'Allemagne, un de Suède et deux Britanniques, selon des experts de la sécurité cités par le journal.

 


Ombre de Munich
L'attentat à la bombe qui a tué six personnes dans la station balnéaire de Burgas au bord de la Mer Noire mercredi dernier a répandu la crainte d'une répétition de l'attentat des Jeux olympiques de Munich en 1972 perpétré par des tireurs palestiniens, dans lequel onze athlètes et entraineurs israéliens avaient été tués.

 


L'un des terroristes présumés recherchés par les agents israéliens avant les Jeux de Londres est un homme disposant d'un passeport américain au nom de David Jefferson, qui aurait fui après l'attentat en Bulgarie, affirme le Sunday Times.

 


La police bulgare, la CIA, le FBI et Interpol peinent à identifier le kamikaze qui a tué cinq Israéliens et le chauffeur de bus bulgare dans un attentat que les Américains ont jugé «caractéristique» du Hezbollah.

 


Source : 20minutes.ch, 22 juillet 2012.

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.