Aug

06

2012

Attaque mortelle près d’un poste-frontière

Au moins 13 gardes-frontière égyptiens ont été tués dimanche dans une attaque contre un barrage dans le Sinaï, près de la frontière entre l'Egypte et Israël. Un commando de jihadites à bord d'un véhicule blindé égyptien est parvenu dimanche soir à pénétrer sur le territoire israélien près du poste-frontière de Kerem Shalom, dans le sud d'Israël, avant d'être neutralisé. Il avait tué auparavant 10 à 15 gardes-frontière égyptiens.

 


Selon un porte-parole de l'armée israélienne, ce véhicule a été détruit à l'aide de l'armée de l'air israélienne». La radio publique a précisé qu'un hélicoptère israélien l'avait attaqué et que trois «terroristes» qui étaient à son bord ont été tués. «Des éléments jihadistes infiltrés de la bande de Gaza à travers les tunnels, en collaboration avec des éléments jihadistes des régions d'al-Mahdiya et de Gabal Halal (en Egypte), ont attaqué un poste-frontière pendant que les soldats et les officiers prenaient l'iftar», le repas de rupture du jeûne de ramadan, a souligné de son côté un haut responsable égyptien de la sécurité cité par l'agence officielle MENA. L'armée israélienne menait des opérations dans le secteur à la recherche d'autres membres du commando susceptibles de se trouver en territoire israélien, selon le porte-parole militaire.

 


Blessés évoqués
«A environ 20h00 (19h00 en Suisse) un groupe d'hommes armés a pris d'assaut un poste-frontière égyptien dans le Sinaï et tué 10 à 15 personnes. Ils ont ensuite pris le contrôle de deux véhicules blindés qui se sont dirigés vers le poste-frontière de Kerem Shalom», a ajouté le porte-parole. «Une explosion s'est produite dans un des véhicules avant qu'il n'atteigne le territoire israélien, tandis que le deuxième a été attaqué par l'armée de l'air israélienne. Il n'y a pas eu de victime du côté des soldats israéliens», a ajouté le porte-parole.

 


Au moins 13 gardes-frontière égyptiens ont été tués dans une attaque contre un barrage dans le Sinaï, près de la frontière entre l'Egypte et Israël, avait indiqué auparavant des sources médicale et de sécurité égyptiennes.
Des hommes armés vêtus comme des Bédouins du Sinaï sont arrivés à bord de deux véhicules et ont ouvert le feu sur le barrage, avait dit un responsable de la sécurité égyptienne. L'attaque a fait 13 tués selon la source médicale, entre 13 et 15 selon le responsable de la sécurité qui a également fait état de sept blessés.

 


Violences récemment
Le Sinaï, où sont concentrées les stations balnéaires les plus lucratives d'Egypte, est peuplé en grande partie de Bédouins longtemps marginalisés sous le régime d'Hosni Moubarak. L'insécurité s'y est fortement accrue depuis la chute de l'ancien président en février 2011. La situation dans le Sinaï est rendue encore plus délicate par la faible présence de l'armée, en raison de la démilitarisation de ce secteur conformément aux accords de paix israélo-égyptiens de 1979. Le gazoduc qui traverse le nord du Sinaï pour alimenter Israël et la Jordanie a été la cible de quinze attentats en un an.

 


Source : 20 minutes.ch, 5 août 2012.

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.