Aug

17

2012

Ahmadinejad : «la tâche noire» du sionisme doit être retirée

Dans son discours pour marquer la journée d'Al-Quds, le président iranien a déclaré que le régime sioniste était une « insulte à l'humanité » et que «les puissances occidentales ne peuvent pas tolérer la critique» contre Israël et qu’elles se sentent obligées de le défendre ».

 


Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a dénoncé vendredi Israël et a déclaré que « l'existence même du régime sioniste » était une « insulte à l'humanité. » Dans le discours qui a été diffusé en direct à la télévision iranienne en l'honneur de la journée de l'Al-Qods, Ahmadinejad a ajouté que «les puissances occidentales ne peuvent pas tolérer la critique du régime sioniste. Ils se sentent obligés de le défendre." «Il est dangereux si ne serait-ce que 10% du territoire est donné aux sionistes", a-t-il mis en garde.

 

 


Des rassemblements massifs ont eu lieu à Téhéran et dans la République islamique à l'occasion de la journée de l’al-Qods en soutien à la "résistance palestinienne contre le régime israélien." Les manifestants ont brandi des drapeaux palestiniens et des signes portant des slogans tels que «A bas les Etats-Unis" et "Mort à Israël". Des drapeaux du Hezbollah ont aussi été agités pendant les rassemblements aux côtés de photos de dirigeants iraniens Khamenei et Khomeiny. "Le régime sioniste est un cancer malin, si même une seule cellule reste sur la terre palestinienne, la situation actuelle se poursuivra dans l'avenir», a déclaré le président qui a ajouté : «Les sionistes veulent se répandre."

 

 


Ahmadinejad a ajouté que l’al-Qods est une journée de rassemblement entre tous les êtres humains visant à supprimer la «tâche noire sioniste de la société humaine ", a rapporté l'Iran PressTV. «Aujourd'hui, la lutte contre l'entité sioniste et les sionistes permet de construire un régime de garanties des droits de tous les êtres humains, de défendre la dignité humaine et d’ouvrir la voie pour sauver l'humanité de l'arrogance, de la pauvreté et de la misère», a déclaré Ahmadinejad lors de son discours. Il a ajouté que «la présence sioniste sur un centimètre de la terre palestinienne était dangereux. C'est ma vision personnelle. Ne me blâmez pas plus tard, c'est comme ça que je vois les choses."

 


Source : ynetnews.com, vendredi 17 août 2012.

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.