Mar

09

2015

Un Hollandais arrêté après avoir vendu un savon composé de victimes de la Shoah

L'homme vendait d'autres produits de la période de l'Holocauste, comme des prothèses.

 

Le journal néerlandais De Telegraaf a rapporté mercredi que la police hollandaise a mis en examen un vendeur qui aurait tenté de vendre du savon fabriqué pendant la Shoah et composé de corps des victimes juives tuées dans des camps d'extermination nazis.

Le "savon RIF" ou populairement connu comme le savon juif, aurait été fabriqué pendant la Seconde Guerre mondiale par les nazis à partir de restes humains, et a été vendu en ligne pour 199 euros. L'historien Arthur Haraf a déclaré que l'homme vendait d'autres produits de la période de la Shoah, comme des prothèses, des brosses à dents et des lunettes, qu'il a volé à proximité du camp de concentration de Westerbork.

"Il est triste et dégoûtant de savoir qu'il y a des gens intéressés à gagner de l'argent sur le compte de la Shoah", a déclaré Ron Eisenman du CIDI, une organisation juive néerlandaise.

 

 

Source : i24news.tv, 6 mars 2015

CICAD en action

  • 180 participants à la 17e journée d’études d’Auschwitz-Birkenau organisée par la CICAD

    Mercredi 23 novembre 2016, élèves et enseignants ont durant une journée organisée par la CICAD, vu et entendu le vécu concentrationnaire de millions de victimes. Ce voyage annuel, fruit d’un partenariat avec les départements d’instruction publique romands depuis plusieurs années, est une journée riche en enseignements qui rappelle à chacun qu’il faut rester vigilant face à l’antisémitisme.