Oct

27

2006

Kessler évite le juge

Déjà condamné dans le passé pour discrimination raciale, le défenseur des animaux Erwin Kessler a encore frappé: dans un tous ménages distribué en Suisse romande, le Thurgovien compare le transport des volailles en Suisse au... massacre des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale! La justice genevoise va l'inculper pour discrimination raciale. Parlant de «camps de concentration» pour les poules, sa brochure Acusa News a été distribuée à 350 000 exemplaires.

 


Suite à une plainte de la Coordination contre l'antisémitisme et la discrimination (CICAD), le juge genevois Leonardo Malfanti a décidé d'inculper Erwin Kessler, 62 ans. Mais pas moyen de mettre la main sur lui! Convoqué deux fois, le défenseur des animaux ne s'est pas présenté. La troisième fois, le juge a demandé à la police thurgovienne de l'amener de force. Mais Kessler lui a encore échappé...

 


L'affaire est rocambolesque: la justice thurgovienne a averti Erwin Kessler que la police allait venir le chercher. Du coup, l'homme a eu le temps de faire recours au Tribunal fédéral. Finalement débouté, il aurait dû arriver à Genève entre deux gendarmes. Mais la justice thurgovienne a suspendu son transfert au dernier moment... «D'habitude les cantons exécutent sans problème les mandats de comparution s'étonne le juge Malfanti. Que s'est il passé en Thurgovie ? Je n'en ai pas la moindre idée!»

 


Président de la CICAD, Me Philippe Grumbach dénonce le fait qu'Erwin Kessler se soit dérobé pour la troisième fois à une convocation devant la justice. «Nous portons rarement plainte mais la CICAD ne peut laisser passer un torchon distribué à 350 000 exemplaires dont plusieurs paragraphes constituent des incitations à la haine contre la Communauté juive. Comparer le transport des animaux à la déportation des Juifs constitue une minimisation grossière du génocide commis par les nazis. Ces propos portent gravement atteinte à la dignité humaine

 


Sur Internet, Erwin Kessler se défend en se disant «persécuté» par la justice et victime du «politiquement correct». Mais Leonardo Malfanti n a pas dit son dernier mot. Il pourrait lancer bientôt un mandat d'amener, qui permettrait de faire arrêter Kessler n'importe où en Suisse.

 

Le Matin - vendredi 27 octobre 2006

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.